Ma première expérience Sextoy par Jessica.

Image

 

A vos marques, partez !

 

Non, le sextoy n’est pas un objet pour les femmes seules, ou frigides.

Les femmes ont le droit de JOUIR, elle peuvent prendre du plaisir, même lors d’un acte solitaire.

Mon premier sextoy (un godemichet rose double-face) m’a été offert pour mes 23 ans. Ce qui était, au départ, une simple blague est vite devenu pour moi une pensée obsédante : je pouvais enfin m’affranchir de la gente masculine, et contrôler mon propre plaisir.

La première fois est néanmoins étrange : il faut de nouveaux repères, la matière n’est pas la même, le plastique peut être rebutant, le contact dérangeant.

Passés ces premiers petits soucis, on s’aperçoit vite qu’il y a des points positifs non négligeable : on contrôle le rythme, on contrôle la profondeur, on contrôle aussi la force et la préhension. On est donc définitivement maître de la situation. Et comme personne ne nous connaît mieux que nous-mêmes, nous sommes les mieux placés pour savoir quand ralentir, accélerer et donner le coup de grâce.

On ressort satisfait de ce moment de plaisir solitaire, devenant vite le fleuron de nos moments intimes et coquins.

Jessica.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s